Le gouvernement princier a présenté, l’année dernière, son programme stratégique en matière de numérique, avec pour objectif de construire une “smart Principauté”. Ce plan ambitieux de transformation digitale a été baptisé “Extended Monaco”.

Extended Monaco vise à utiliser le numérique en Principauté pour servir la qualité de vie (mobilité, ville intelligente, e-santé), offrir un nouveau cycle de prospérité économique et augmenter la valeur du service public (dématérialisation totale des démarches administratives à l’horizon 2022).

S.A.S. le prince Albert II a estimé que “Monaco dans un monde numérique, c’est un pays qui fait de sa taille une force, un atout pour rendre encore plus performant, plus durable, plus humain notre modèle économique et social”. A quoi Frédéric Genta, Délégué Interministériel chargé de la Transition Numérique, a ajouté: “Extended Monaco est la base de notre croissance future. Une croissance qui a besoin de fondations : la 5G, le Cloud Souverain, la fibre optique…”.

En 2019, Monaco était le premier pays au monde 100% couvert par un réseau 5G et commercialisé. Les autres pays comme la Corée du Sud, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Espagne l’ayant déployé dans certaines villes pilotes seulement. Depuis le 9 juillet 2019, les Monégasques, particuliers et entreprises, peuvent accéder à la nouvelle technologie 5G qui offre de nouvelles opportunités pour faciliter la vie quotidienne de ceux qui vivent, travaillent ou visitent la Principauté.

Avec le déploiement de la 5G, le Gouvernement Princier a érigé son premier pilier du programme Extended Monaco. Le plan, qui a pour ambition de faire entrer Monaco dans l’ère du numérique, continue avec le lancement en 2021 de son cloud souverain – une sorte de coffre-fort numérique d’État, en partenariat avec Amazon Web Services, comme l’avait annoncé le Prince Albert II hier. Ainsi, d’après le gouvernement, Monaco serait “le premier pays d’Europe à lancer son cloud souverain”.

Le cloud souverain sera le socle du développement du numérique, dont Monaco entend bien devenir un acteur de premier plan, notamment dans le développement de l’intelligence artificielle. “Ce cloud offrira les meilleurs outils, les meilleurs logiciels. Quand l’intelligence artificielle deviendra centrale dans l’économie numérique, nous pourrons en bénéficier”, a déclaré Frédéric Genta.

Le plan d’actions prévoit, après l’ouverture d’un cloud souverain, le lancement de la blockchain, du télé-monitoring et du télé-suivi, et enfin, l’utilisation de l’intelligence artificielle.

La Principauté espère attirer de nouvelles entreprises et activités en misant sur le développement des nouvelles technologies, comme la blockchain, ou la mise en place de moyens de financement innovants. L’Etat monégasque ambitionne par exemple de devenir leader mondial des ICO environnementales (Initial Coin Offering, des levées de fonds sous forme de crypto-monnaies).

__________________________________________________

Les sources:

https://www.monacomatin.mc/technologie/monaco-sera-le-premier-pays-a-lancer-son-cloud-souverain-569498
https://theworldnews.net/mc-news/monaco-sera-le-premier-pays-a-lancer-son-cloud-souverain
https://extendedmonaco.com/ project/la-resilience-numerique-une-necessite-dans-le-monde-dapres/
https://extendedmonaco.com/ project/la-principaute-de-monaco-le-1er-pays-mondial-100-couvert-par-un-reseau-5g-operationnel/
https://tribuca.net/collectivites_47306973-avec-extended-monaco-la-principaute-devoile-son-ambitieux-plan-de-transformation-digitale
https://www.monacohebdo.mc/politique/e-sante%E2%80%89-vers-cloud-souverain/#:~:text=Le%206%20novembre%2C%20le%20gouvernement,politique%20d’e%2Dsant%C3%A9.&text=En%202019%2C%20lancement%20d’un,utilisation%20de%20l’intelligence%20artificielle.

IOT